Le Journal Notre Amérique 38 : Halte aux ingérences!

Depuis quelques mois, le Venezuela et le Nicaragua sont l’objet d’une agression multiforme et permanente qui s’exprime de plus en plus ouvertement : sanctions financières, déclarations de hauts responsables étasuniens appelant au renversement de Nicolas Maduro et Daniel Ortega, mouvements d’opposition soutenus et financés par des organismes étrangers, groupes appelant à la violence insurrectionnelle contre un gouvernement qualifié de “dictature”, ou encore une récente tentative d’attentat contre le président vénézuélien…

Hasard ? Sûrement pas. Rappelons-nous que ces pays sont, avec Cuba, le cœur de l’ALBA dans les Caraïbes. Un système de coopération régionale créé en 2004 et basé sur les valeurs de solidarité et d’entraide en lieu et place du capitalisme effréné. Autrement dit, le passage d’une période historique marquée par les résistances des peuples à celle de la construction des alternatives.

 

Alternatives. Pour beaucoup de gens ce beau mot au pluriel n’est toujours pas à l’ordre du jour. Dans nos démocraties, beaucoup survivent au jour le jour sous la menace d’un licenciement, à la recherche d’un stage, avec l’angoisse de voir ses droits à la santé, à l’éducation et à la culture amoindris…et sont sommés de faire plus avec toujours moins. Dans ces conditions, il n’est pas toujours évident de réfléchir aux causes profondes des injustices. Au lieu d’informer sur les alternatives, les grands médias relaient le discours dominant qui consiste à culpabiliser les travailleurs de leur sort afin de détruire tout espoir. Et au lieu de favoriser l’expression des identités collectives, la dignité humaine et la mémoire historique, la culture dominante répand le goût du “chacun pour soi”.

Pourtant, il est une région du monde où les peuples ont dit “basta” et se sont levés les uns après les autres pour inventer le monde de demain.

Hier, les peuples latino-américains ont mené des luttes courageuses pour mettre à bas le vieux monde. Ils sont descendus dans la rue et se sont constitués en un sujet historique qui exprime une transformation culturelle aux racines profondes. Ceux qui essaient de saboter l’économie de ces pays et de détruire leurs conquêtes sociales auraient-ils oublié que la pensée et l’exemple de Marti, Fidel, Chavez ou Sandino sont plus vivants que jamais ?

Aujourd’hui, le vieux monde résiste à sa disparition. Face à des agressions permanentes, ces peuples rajeunis se mobilisent avec détermination contre l’ingérence, en faveur de la paix et du droit au développement. C’est pourquoi ils méritent non seulement notre respect, mais aussi notre soutien et notre solidarité active. Qui doit commencer par notre droit à l’information. Si chaque peuple doit faire le bilan de sa propre expérience, avec ses avancées et ses reculs, cela exige de faire un effort pour contrecarrer la propagande et rétablir quelques vérités.

 

 

SOMMAIRE

L’Édito : Halte aux ingérences !
Alex Anfruns

BRESIL

Haddad est le candidat du Parti des Travailleurs
à l’élection présidentielle

CUBA

Les “attaques sonores” de Cuba à l’épreuve scientifique 
de l’Université d’Édimbourg : 40% de mystère !

Arnold August

Nouvelle constitution nationale cubaine :
entre adaptation et permanence

Christine Gillard

VENEZUELA

Attentat Maduro : Un Français de Caracas enquête et témoigne

Le Petro, une arme révolutionnaire ?
Michel Taupin

NICARAGUA

« Il est désormais démontré que le secteur privé est putschiste »

“Les étudiants universitaires ont été victimes
 
du terrorisme putschiste”

L’opération “Contra bis” est-elle en train d’échouer?
Alex Anfruns

Le Spectre de la paix hante le Nicaragua
Roger D. Harris