Cet Holocauste qui refuse la manipulation

327 survivants juifs et descendants de survivants et victimes du génocide nazi ont signé cette lettre, en réponse à la manipulation par Elie Wiesel du génocide nazi, visant à justifier l’agression contre Gaza
“Jamais plus ça” – “Never again”, – dit-on pour l’Holocauste des juifs en Europe. « Plus jamais ça » doit signifier PLUS JAMAIS ÇA POUR PERSONNE !”…», conclut la lettre ouverte publiée dans le New York Times par 327 survivants et descendants de survivants de l’Holocauste, à propos de l’action d’Israël contre Gaza ainsi implicitement mise dans la même catégorie que l’Holocauste. Du point de vue fondamental du système de la communication, le coup est rude pour la politique de Netanyahou contre Gaza, pour les Israéliens qui la soutiennent en majorité, pour les USA qui la soutiennent par tous les habituels moyens humanitaires, – fric, armes et tirades hystériques, – pour le bloc BAO (le reste) qui suit en général bien en rang et le doigt sur la bonne couture du pantalon de service.

La lettre ouverte a été publiée dans le New York Times, après une publication soutenant l’attaque de Gaza par Elie Wiesel. La lettre attaque avec violence Elie Wiesel, d’une façon qui ne peut que satisfaire le jugement. Wiesel est l’un des plus pitoyables et l’un des plus servile parmi les employés-Système du domaine qu’on sait, où il excelle dans la représentation permanente. L’intervention de ces diverses personnes intimement liées à la catastrophe de l’Holocauste représente une importante démarche de communication, en raison de la dimension religieuse (voir le 18 juin 2010), voire la dimension pseudo-métaphysique (cette thèse est défendue dans La Grâce de l’Histoire) que le Système a assigné à cet événement de l’Holocauste. Haaretz, le 23 août 2014, détaille l’intervention des signataires.

Russia Today, qui reprend l’information ce 25 août 2014, signale une intéressante coïncidence. La lettre ouverte a été publiée peu après, – quelques instants, observe le texte, – que 190 personnalités d’Hollywood aient signé une déclaration condamnant le Hamas pour son action barbare et, comme l’on sait, dévastatrice, avec ses tirs de fusée contre Israël. La déclaration constitue de facto une justification de l’action israélienne contre Gaza, conduite, comme l’on sait, avec la plus extrême modération par Netanyahou, – l’homme qui est à lui seul une définition hollywoodienne du terme “modération”.

Nous réproduisons ci-dessous la lettre ouverte:

Les survivants et descendants de survivants et victimes du génocide nazi condamnent sans équivoque le massacre des Palestiniens à Gaza

Comme survivants et descendants de survivants juifs et de victimes du génocide nazi, nous condamnons sans équivoque le massacre de Palestiniens à Gaza, l’occupation continue ainsi que la colonisation de la Palestine historique. Nous condamnons en outre les USA pour fournir à Israël le financement nécessaire pour mener à bien cette attaque, et les pays occidentaux plus généralement, pour peser de tout leur poids diplomatique afin de protéger Israël de la condamnation. Tout génocide commence par le silence du monde.

Nous sommes alarmés par la déshumanisation extrême et très raciste des Palestiniens dans la société israélienne, qui a atteint un paroxysme. En Israël, des politiciens et les experts ont appelé ouvertement, dans le Times of Israel et le Jerusalem Post, au génocide des Palestiniens, tandis que la droite israélienne arbore désormais publiquement des insignes néo-nazis.

En outre, nous sommes dégoûtés et scandalisés par la violence d’Elie Wiesel pour justifier l’injustifiable : l’effort de guerre d’Israël consiste à détruire Gaza et à assassiner plus de 2.000 Palestiniens, dont des centaines d’enfants. Rien ne peut justifier le bombardement des abris de l’ONU, des maisons, des hôpitaux et des universités ! Rien ne peut justifier de priver les gens d’électricité et d’eau !

Nous devons élever nos voix et utiliser notre pouvoir collectif pour mettre un terme à toutes les formes de racisme, y compris le génocide en cours du peuple palestinien. Nous demandons la fin immédiate du siège et du blocus de Gaza. Nous appelons au boycott économique, culturel et académique d’Israël. « Plus jamais ça » doit signifier PLUS JAMAIS ÇA POUR PERSONNE !

Merci à International Jewish Anti-Zionist Network

Source: http://www.dedefensa.org/article-cet_holocauste_qui_refuse_la_manipulation_25_08_2014.html

et http://ijsn.net/gaza/survivors_and_descendents-letter/