Venezuela, un autre son de cloche : la guerre économique

L’économiste Pascualina Curcio est l’universitaire vénézuélienne qui a le plus étudié les effets pervers de la guerre économique menée contre le Venezuela. Elle est l’auteure des livres « La main visible du marché. La guerre économique au Venezuela » et « Hyperinflation. Une arme impériale ».

Ses thèses ont le mérite de nous imposer une série de facteurs externes à la compréhension de la crise économique actuelle. Lire Pascualina ou l’écouter nous apporte un autre son de cloche nécessaire pour comprendre le moment politique que vit le Venezuela bolivarien.

Source : Le Blog de Romain Migus