Révolution burkinabé : la détermination ne faiblit pas

  • 04 Nov 2014

Malgré les tirs de l’armée à balles réelles, la détermination des manifestants reste intacte, et redouble même de vigueur. Ils marchent sur l’Assemblée Nationale pour empêcher le vote des députés en faveur de la modification de l’article 37 de la Constitution, qui permettrait à Blaise Compaoré de se présenter à sa succession aux élections présidentielles de 2015. En exclusivité pour Investig’Action, le reporter Mikaël Aurelio Doulson Alberca livre les images de la révolution en cours au Burkina Faso.
{{{Révolution burkinabé : l’armée tire à balles réelles sur les manifestants}}}

{{{Révolution burkinabé 28 octobre 2014 et novembre 2014 }}}

30 octobre 2014 vers 9h45, en route vers l’Assemblée Nationale – Ouagadougou, Burkina Faso

En marchant en direction de l’Assemblée Nationale qui vient d’être prise par les manifestants, je croise un homme qui s’est reçu une balle dans le bras.

{{{Révolution burkinabé : en marche vers l’Assemblée, la détermination ne faiblit pas}}}

30 octobre 2014 vers 9h30, aux alentours de l’Assemblée Nationale – Ouagadougou, Burkina Faso

Malgré les tirs de l’armée à balles réelles, la détermination des manifestants reste intacte, et redouble même de vigueur. Ils marchent sur l’Assemblée Nationale pour empêcher le vote des députés en faveur de la modification de l’article 37 de la Constitution, qui permettrait à Blaise Compaoré de se présenter à sa succession aux élections présidentielles de 2015.

{{Source: Journal de l’Afrique- Spécial Burkina Faso- Investig’Action}}