Précariser pour mieux régner

En rendant le renouvellement du titre de séjour toujours plus précaire et plus aléatoire, les lois promulguées depuis plus de trente ans ont contraint les travailleurs immigrés à accepter des conditions de travail à chaque fois plus dures avec des salaires moindres.

Le chapitre sept du livre de Saïd Bouamama restitue la genèse européenne de cette précarisation du séjour au service d’une précarisation du travail plus globale.