Notre newsletter, votre meilleur moyen de garder le contact

Pas facile de lutter contre les médiamensonges. Google et Facebook resserrent l’étau de la censure. Notre newsletter hebdomadaire reste donc le meilleur moyen de garder le contact. Mais là aussi, les géants du Net — ou peut-être ces satanés pirates russes — nous mettent des bâtons dans les roues. Notre newsletter se perd ainsi dans vos spams. Nos serveurs sont même parfois bloqués. Pour éviter ces problèmes à l’avenir, nos informaticiens ont dû restaurer notre base de données. Une petite action est donc requise de votre part pour continuer à nous suivre dans les meilleures conditions.

 

Vous étiez déjà abonné à la newsletter ?

Vérifiez si votre inscription est toujours valide en cliquant sur ce lien.

 

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Il suffit de cliquer sur ce lien et d’encoder votre adresse mail. Vous recevrez tout de suite un courriel vous demandant de confirmer. Vous ne le recevez pas ? Vérifiez éventuellement dans vos « spams ».

 

Pourquoi cette inscription est importante ?

Quand l’Otan attaque un pays, on nous dit que c’est pour les droits de l’homme et on cache les raisons économiques. Quand nos gouvernements appliquent des mesures d’austérité, on nous dit qu’il n’y a pas d’alternative alors que les plus riches ne cessent de s’enrichir. Quand Israël attaque les Palestiniens, on nous dit que c’est pour se défendre des terroristes sans parler de l’occupation coloniale. Quand les syndicats défendent les services publics, on les présente comme des privilégiés ou des preneurs d’otages…

La liste est longue. Tant d’efforts pour faire passer la pilule prouvent que le contrôle de l’information est essentiel pour ceux qui nous dirigent. Mais le système est en crise et Internet a ouvert un nouveau front dans la bataille de l’information. Si bien qu’aujourd’hui, sous prétexte de lutter contre les fake news, la censure s’organise. Les crises à répétition nous prouvent pourtant qu’un débat est indispensable pour construire des alternatives à ce modèle économique qui creuse les inégalités, conduit à la guerre et détruit la Nature. Et nous savons qu’il n’y a pas de place dans les médias dominants pour mener un tel débat. L’info alternative joue donc un rôle essentiel.

La newsletter d’Investig’Action, c’est le meilleur antidote aux médiamensonges. Prenez votre dose hebdomadaire. C’est gratuit et sans pub. En vous inscrivant, vous êtes certain de contourner la censure des nouveaux algorithmes de Facebook et Google. Vous recevrez nos articles, vidéos et annonces de conférences. Vous pourrez aussi réagir et nous communiquer vos questions, propositions, critiques éventuelles. Bref, la newsletter, c’est le meilleur moyen de garder le contact et de s’organiser dans la bataille de l’info.