Loi secret des affaires : l’intimidation et l’argent contre l’information

“Il y a l’affaire Vincent Bolloré qui attaque France 2 en leur demandant devant le tribunal de commerce 50 millions de dommages et intérêts. On imagine que demain, avec un texte aussi large que le secret des affaires, ces entreprises ne vont pas hésiter à s’en servir, à s’en emparer pour justement empêcher la divulgation d’informations essentielles.” Virginie Marsquet, avocate spécialisée en droit de la presse et des medias, fondatrice du collectif Informer n’est pas un délit.

 

 

Le vote au Senat, c’est demain ! Aidez-nous à faire pression en signant notre pétition

 

Source : Pollinis