“Les sans papiers mouillent leur maillot, mais le gouvernement met la police à leurs trousses”

A Bruxelles, des milliers de personnes ont dénoncé aujourd’hui la politique de Francken et son gouvernement. Chaque jour ce dernier légitime et vote les discours et lois racistes proposées par T. Francken.

 

Le statut de réfugié est revu après 5 ans, l’office des étrangers peut expulser des personnes en séjour légal sur simple suspicion, les policiers ont désormais le droit de fouiller dans les profils des réseaux sociaux et téléphones des migrant.e.s, des collaborations avec la police permettent de traquer les sans papiers, des centres fermés doivent être construits pour y enfermer des familles, des enfants, alors que par ailleurs tous.s.te.s ceux.elles qui ont été débouté.e.s, rejeté.e.s, marginalisé.e.s sont rendu.e.s corvéables à merci, exploité.e.s afin de combler les pénuries en matière d’accueil des personnes âgées, malades ou des enfants, de rénover nos infrastructures publiques.

Ce qui profite aux patrons abuseurs et à certaines politiques. Il ne s’agit pas de soutenir seulement les sans papiers mais de refuser de contribuer aux dérives actuelles, fussent-elles “légales”. Pour rappel l’esclavage était légal, et j’en passe.

Or, depuis toujours les peuples ont changé les lois pour l’égalité de droits. C’est POSSIBLE. Nous ne sommes pas complices en ne faisant rien. Nous étions là sous la pluie battante. Merci à tous.tes pour votre solidarité #PourlaJusticesocialeRegularisation

 
 

 

Source : Collectif Sans Papiers Bruxelles