La Terreur est-elle inhérente à la démarche des révolutionnaires?

Difficile d’évoquer la révolution d’Octobre sans évoquer la Terreur. Pour beaucoup même, les événements de 1917 se résument à une prise de pouvoir des bolcheviks, dans la violence et le sang. Point de départ d’une dictature de fer qui allait plonger la Russie et l’Europe de l’Est dans l’horreur. Peut-on rétablir la vérité historique sur ces événements entourés de mythes mensongers ? La Terreur est-elle inhérente à la démarche des révolutionnaires ? Pourquoi se déclenche-t-elle après les révolutions ? Quel est le rôle de la terreur contre-révolutionnaire et de l’intervention étrangère ? A l’occasion du centenaire de la révolution d’Octobre, Annie Lacroix-Riz, historienne, professeur émérite d’histoire contemporaine de l’Université Paris VII, répond à toutes ces questions et tisse un lien entre la Russie de 1917 et la France de 1798, mais aussi le Venezuela d’aujourd’hui.

 

 

 

SOURCE: Essence du Temps