La guerre d’usure de Washington contre le Venezuela

La guerre d’usure de Washington et ses alliées contre le Venezuela se poursuit. Elle prend de nouvelles formes où les médias internationaux, marchant main dans la main avec puissances impériales, font des mises en scène pour imposer un récit mensonger. Thierry Deronne, qui habite au Venezuela depuis 1994, décortique la méthode utilisée par Washington et ses alliées dans l’opposition vénézuélienne sous Guaido, qui, contrairement à l’image que nous recevons, est extrêmement violente, cherchant toujours, devant les caméras bien placées, à se faire passer pour « le peuple » qui manifeste pacifiquement et que « le méchant régime » réprime. Rien n’est plus loin de la vérité, insiste-t-il.

Thierry Deronne, qui dirige le blog Venezuelainfos, décrit aussi

1) les changements survenus au Venezuela grâce à la révolution bolivarienne dirigée par Hugo Chavez,

2) la nature de l’opposition qui est dominée par une extrême-droite suprémaciste et raciste (genre Trump et Bolsonaro),

3) les moyens utilisés par le peuple pour survivre les sanctions économiques de plus en plus dévastatrices imposées par Washington et

4) la remarquable solidarité du peuple vénézuélien à l’égard des dirigeants politiques et militaires.