Investig’Action mis en cause dans un grossier documentaire de France 3

La télé publique française se spécialise dans le copier-coller. Ou plutôt le copier-coller-obéir-calomnier. À présent, Investig’Action serait complice du terrorisme. C’est ce qu’affirme le documentaire “Complotisme. Les alibis du terrorisme” diffusé mardi soir. Après Caroline Fourest, la source de cette émission à sens unique est à nouveau le serial menteur Rudy Reichstadt, co-auteur du film avec le réalisateur Georges Benayoun.

 

Bien entendu, le film mélange des pommes et des poires. Entre les théories du 11 septembre, le protocole des sages de Sion et la couleur des rétroviseurs des frères Kouachi, un extrait d’une conférence de Michel Collon, soigneusement coupé et tiré de son contexte pour semer la confusion. Rien de nouveau. Un article de Nord-Eclair avait déjà tronqué ces propos. L’article avait d’ailleurs été immédiatement repris par le site Conspiracywatch de Rudy Reichstadt. Nous y avons déjà répondu. Vous pouvez consulter la conférence pour vous faire votre propre idée. *

 

 

De toute évidence, pour les obsédés du complotisme, il est inadmissible de se demander comment de jeunes Français ont pu commettre de tels attentats. Un lien avec la politique guerrière menée au Moyen-Orient ? Intolérable ! La responsabilité de nos dirigeants dans ce chaos ? N’y pensez pas !

 

Une fois de plus, nos détracteurs caricaturent nos idées pour mieux les critiquer. Alors, une fois de plus, nous remettons les pendules à l’heure. Investig’Action n’a pas d’avis sur les attentats du 11 septembre car, comme nous l’avons déjà expliqué ici, nous concentrons nos efforts sur ce qui a suivi : guerre contre le terrorisme, mesures sécuritaires et liberticides, propagation du choc des civilisations…

Investig’Action a par ailleurs dénoncé les théories complotistes sur les guerres ou la crise financière, opposant aux idées farfelues une analyse rigoureuse des mécanismes socio-économiques qui conduisent à ces événements. Prédicateurs musulmans, marxistes laïques ou militants d’extrême-droite, tous seraient pourtant unis dans la théorie du complot d’après Reichdstadt et Benayoun.

Incompétence ou mauvaise foi ? Le dernier livre de Michel Collon, Pourquoi Soral séduit, aborde tous ces thèmes. Nous enverrons un exemplaire aux auteurs de ce film et leur proposerons un débat.

Car hélas, le film ne donne pas la parole à l’accusé. Cela fait partie des méthodes habituelles déjà analysées. France 3 refusera certainement un droit de réponse. Bref, à vous de jouer ! Diffusez autour de vous cet excellent portrait de Reichstadt.

Mais aussi, cette analyse fouillée de la manipulation sur le « conspirationnisme ».

Ainsi que l’analyse approfondie de Michel Collon sur le complotisme. Pas un mot sur France 3 évidemment!

Plutôt que de réfléchir à leur propre responsabilité dans la montée du complotisme, les médias dominants défendent leur business et leur monopole :

    Les complots, ça existe ou pas ?

    Le complotisme permet-il de comprendre le monde ?

    Pourquoi certains parlent-ils tant de « théorie du complot » ?

    Les médias font-ils le jeu du complotisme ?

 

Sur le terrorisme dit « jihadiste », le livre Charlie de Michel Collon (tabou en télé) dévoile comment les Etats-Unis ont fabriqué le terrorisme « jihadistes ».

 

La bataille de l’info fait rage. Reichstadt est un petit soldat servant à empêcher les gens de réfléchir. Il n’a pas le courage de débattre, seulement de calomnier. Aux ordres du pouvoir, il sert à justifier les attaques macronesques contre la liberté d’expression sur Internet.  Alerte !

 

* Voici donc ses véritables propos :

“Comme toujours dans les médias, on a les faits, une partie des faits, et de préférence, les sensationnels, et une autre partie des faits est mise de côté. Par exemple, les frères Kouachi ont l’air de tomber du ciel. En réalité, ils ont été armés, formés militairement, endoctrinés, par Monsieur Fabius et ses amis, qui ont envoyé pendant trois ans des milliers, des dizaines de milliers de frères Kouachi, faire encore pire qu’à Charlie, en Syrie et en Libye.

Donc, les médias ne voulant pas parler de ça, ils présentent les choses d’une façon incompréhensible, et alors on a une explication très simple et habituelle, c’est des monstres.

Voilà, circulez, il n’y a rien à comprendre, c’est des monstres. Ils ne sont pas comme nous. Et c’est typique des médias sur tous les sujets importants : le pourquoi manque”…