Centenaire de la Révolution d’Octobre : retour sur la propagande antisoviétique

Dès sa naissance, l’Union Soviétique a subi en permanence une propagande hostile des pays de l’Europe de l’Ouest dont la France. Il y a eu un renouvellement constant des termes de propagande anti-soviétique au fur et à mesure de l’évolution des circonstances historiques. L’accession au pouvoir des catégories sociales qui jusque-là n’avaient jamais eu aucun rôle réel, du prolétariat qui ne s’était jamais mis à son compte, était insupportable – et continue à l’être – pour les dominants qui se croient prédestinés…

Auteur du livre “Faut-il détester la Russie” paru aux Editions Investig’Action, le spécialiste en droit international Robert Charvin décortique les mécanismes de la propagande contre la Révolution d’octobre. 

 

            


 

Devons-nous « assimiler, coloniser et civiliser » la Russie ?

Et même « l’affaiblir par tous les moyens »,
comme le recommandait le stratège US Brzezinski ?

Quels intérêts sert la campagne actuelle de diabolisation de la Russie ? 

 

Pour le savoir, lisez   “Faut-il détester la Russie?”
de Robert Charvin

 

MAINTENANT DISPONIBLE AUSSI EN VERSION EBOOK

 

Source : Investig’Action