Terroristes, ces poissons ?

Il se passe de curieux phénomènes sur cette terre appelée jadis Palestine.

Aucun poisson ne peut y être ramené : tout bateau de pêcheurs surpris à 12 miles de la côte est coulé. Terroristes, ces poissons ?

Plus d'un million d'arbres ont été arrachés. Terroristes, ces arbres ?

N’importe quelle femme, se rendant à l’hôpital pour accoucher, peut être bloquée arbitrairement et indéfiniment par un barrage militaire et perdre son bébé. Terroristes, ces nouveau-nés ?

Depuis trois ans, 621 enfants non armés ont été tués, légalement, par des soldats israéliens. Terroristes, ces gamins ?

Dans ce pays, il est également légal de refuser secours à un non – juif en danger de mort un jour de sabbat. Terroristes, ces mourants ?

Le plus surréaliste n’est-il pas qu’on baptise « représailles » ces crimes de colonialistes qui cherchent à ruiner et chasser un peuple pour prendre sa place ? Et qu’on appelle « démocratie », le régime qui donne de tels ordres ?

Exemples tirés de l’excellent livre Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes, de Daniel Vanhove, observateur civil en Palestine.