Syrie : deux journalistes, deux visions

Depuis le début de la contestation armée en Syrie, les médias occidentaux – radios, télévisions, presse écrite – désinforment quotidiennement le public au sujet de la Syrie. Leurs journalistes attribuent au gouvernement d’el-Assad des massacres commis par les rebelles ; ils divulguent comme véridiques des chiffres de morts et de blessés, émanant d’une unique source : l’ « Observatoire syrien des droits de l’Homme » (OSDH) ; une ONG basée à Londres, financée par des forces appartenant au camp de rébellion.

Débat entre Myret Zaki et Serge Enderlin

Nous tenons à rendre hommage à Myret Zaki qui s’exprime brillamment ici. En effet, ce n’est pas tous les jours qu’il est donné au public d’entendre, sur leur radio nationale, une voix libre, une voix forte, une voix rare, une voix qui ose sortir des chemins battus.

 

 

Source: Silvia Cattori