Pourquoi ont-ils bombardé Al-Jazeera ?

Par «erreur», bien sûr, l’aviation US a détruit le bureau de Kaboul de la TV arabe Al-Jazeera. «Erreur» aussi le bombardement de 4 des 5 entrepôts de la Croix-Rouge (en réalité, en aggravant la famine on prenait la population en otage pour accentuer la pression).

Il y a deux ans, l’aviation US bombardait la télévision de Belgrade. Délibérément, elle l’avait reconnu. Mais un tel acte, interdit par toutes les conventions internationales, avait suscité beaucoup d’indignation puisque 16 journalistes et techniciens avaient été tués. Cette fois, c’était donc une «erreur».

Al-Jazeera avait brisé le monopole des médiamensonges à la CNN, montrant que la guerre n’était pas propre et que le peuple afghan ne voulait pas d’une occupation US. Aujourd’hui, les Etats-Unis ont beaucoup à cacher en Afghanistan, des bains de sang sont probables. Ceux qui n’ont à la bouche que la «liberté de la presse», la bombardent chaque fois qu’est contesté leur monopole de l’info.