Pétition : Des jeunes contre la dette du tiers-monde

A Monsieur Didier Reinders, Vice-premier Ministre et Ministre des Finances, ?
A Monsieur Charles Michel, Ministre de la coopération au développement, ??
En 1995, un séisme se produit au Japon. Il y eut 6000 morts. Lorsqu’un séisme de la même magnitude se produit en Haïti, le bilan est de 200 000 victimes. Le responsable ? La pauvreté ! Dans un pays où, avant la catastrophe, deux tiers de la population étaient contraints de manger des galettes de boues pour couper leur faim, on comprend pourquoi ce séisme a des conséquences si dévastatrices. ??

Depuis son indépendance, Haïti est sans cesse accablé de dettes, mais cette situation n’est pas isolée; tous les pays du tiers-monde doivent de l’argent aux pays occidentaux. ?Cette dette augmente sans cesse via des mécanismes pas toujours très moraux. Suite à la crise de la dette du tiers-monde en 1982, les pays en développement sont pris dans un cercle vicieux. En 2008, ces derniers ont remboursé l’équivalent de 102 fois ce qu’ils devaient en 1970, mais entre-temps leur dette a été multipliée par 48. La dette du tiers-monde accable les pays du Sud. Ainsi, le Cameroun consacre 4% de son budget à l’enseignement et à la santé mais 36% au remboursement de sa dette! De plus, ces dettes n’ont que trop rarement bénéficié à la population. En République Démocratique du Congo, sur la durée de son règne, Mobutu a emprunté 12 milliards de dollars à la Belgique. Sur cette même période, sa fortune personnelle s’est élevée à 8 milliards. Pourtant, c’est bel et bien la population qui doit aujourd’hui rembourser cet argent. ??

{{La Belgique n’a certainement pas à être fière d’être la créancière de ce type de dettes. ??}}?

En 2007, une résolution concernant les dettes illégitimes (qui n’ont pas profité aux populations) a été votée et adoptée par le Sénat. Mais depuis, rien ne fut mis en place pour qu’elle soit appliquée. ??Voilà pourquoi nous vous demandons, Messieurs, à l’instar de ce que vous demande la résolution du 29 mars 2007 de: ??- réaliser un audit des dettes dues à la Belgique pour déterminer quelles sont les dettes illégitimes. ?- annuler unilatéralement et sans conditions les dettes illégitimes dues à la Belgique. ?- militer, au sein du FMI et de la Banque Mondiale, pour que des actions de ce même type soient effectuées ailleurs et que les conditionnalités imposées par les bailleurs de fonds soient supprimées.

??Le mercredi 28 avril, nous, c’est-à-dire un groupe d’étudiants dans le secondaire, avons organisé une manifestation à Namur. Pas mal de gens sont venus et nous avons déjà récolté plus de 600 signatures écrites et attiré l’attention des médias. Pour continuer d’interpeller la population et la presse sur ce sujet malheureusement méconnu et pour espérer avoir un réel poids politique, n’hésitez pas à diffuser cette pétition autour de vous. Et ce même si vous l’avez déjà signée par écrit ! Merci beaucoup.

->>> Signer la pétition [->http://lapetition.be/en-ligne/petition-7094.html]