Ne laissons pas le FMI et la CIA prendre le pouvoir à Belgrade !

Nous vivons un moment historique. Le seul pays d’Europe qui résiste au Nouvel Ordre Mondial est menacé. Une offensive savamment orchestrée en plusieurs étapes jusqu’aux élections législatives de Serbie du printemps 2001. Objectif : placer au pouvoir à Belgrade des marionnettes du FMI, de la CIA et de l’OTAN.

Quoi qu’on dise, pour l’Occident, le problème principal en Yougoslavie ne s’appelle pas ‘Milosevic’. Ce que Washington et Berlin veulent, c’est briser la résistance du peuple yougoslave contre la colonisation de leur pays par les multinationales et l’Otan. Pour y arriver, Milosevic est le premier obstacle qu’ils doivent liquider. Suivrait le démantèlement de l’économie publique, des services sociaux, de l’armée nationale. Bref : liquider la politique et l’appareil actuel de l’Etat yougoslave.

Après les bombes, les dollars et les tromperies

Après leur guerre aérienne , les Etats-Unis et l’Europe ont pratiqué une stratégie de déstabilisation interne. Après les bombes, les dollars de la corruption et de la manipulation. Avec Kostunica, ils ont trouvé l’homme qu’il leur fallait pour orchestrer une campagne de propagande sophistiquée et tromper la population serbe et l’opinion mondiale. Si ce ‘cheval de Troie’ réussit, peu d’espoirs que les choses se calmeront. Au contraire, si la CIA gagne cette étape, tout l’ordre constitutionnel de cet Etat ‘voyou’ serait sous attaque.

Avec ou sans un deuxième tour des présidentielles, avec ou sans Milosevic à la présidence, les Etats-Unis continueront leur politique de déstabilisation. Aussi longtemps qu’ils ne réussiront pas à briser la résistance yougoslave. Kostunica n’est qu’une pièce du ‘jeu’. Jamais l’Occident n’accepterait jamais que ‘son’ président doive travailler dans le cadre constitutionnel en vigueur. La seule issue pour le peuple yougoslave est de réussir à s’unir de nouveau et de développer une politique indépendante comme Cuba.

Des mois décisifs

Mais ce peuple, même actuellement divisé, continue de résister. Les prochaines semaines, les prochains mois seront décisifs. Il est de notre responsabilité d’aider à démasquer cette hypocrite campagne des USA.

Ainsi, les bourreaux de l’Irak et de la Palestine, les patrons de Pinochet et Mobutu, les assassins d’Allende et de Lumumba seraient tout à coup devenus de grands démocrates philanthropes ?

Si nous les laissons s’installer à Belgrade, une pauvreté plus grave encore attend le peuple yougoslave. Avec à la clé de nouveaux affrontements ethniques, manipulés de l’extérieur.

Si nous laissons les USA coloniser à leur guise tous les Balkans, le rapport de forces sera plus défavorable pour tous les peuples d’Europe de l’Est, de Russie, du Caucase, d’Irak, de Colombie, du Venezuela… L’arrogance et l’agressivité des ‘maîtres du monde sera renforcée. Le prochain Kosovo sera pour bientôt. En se défendant contre le FMI et l’OTAN, les Yougoslaves nous défendent tous.