Libé ignore les manifestants espagnols

L’Espagne fortement touchée par la crise et la spéculation immobilière connait un fort taux de chômage et un endettement des ménages record. Un mouvement de protestation contre le régime, « Los Indignados », s’est mis en marche dès le 15 mai à Madrid. Mais l’ensemble des médias français l’ignore. Une forme de censure qui ne porte pas son nom rend presque invisible le mécontentement populaire de l’autre côté des Pyrénées. Aujourd’hui, un appel à manifester a rassemblé les Espagnols dans la rue. Prenons l’exemple de Libé sur le traitement de cette information.


Non, Libé n'a pas censuré. Il aurait même couvert l'évènement. Mais, voilà, vous n'en saurez pas plus, sauf si vous êtes abonné. Dans le cas contraire, vous pourrez toujours lire les articles en accès libre :

Hulot, candidat face à Joly
Les Chinois de Paris dans la rue contre l'insécurité
Opération humanitaire de la Turquie en Syrie
Un soldat français tué en Afghanistan
Disparition d'une joggeuse de 17 ans en Ardèche


Mais si nous revenons au mouvement espagnol vu par le journal français. Un médiamensonge s'est glissé dans ces quelques lignes : le nombre des manifestants.

A Madrid, ils étaient selon l'Agence de presse espagnole EFE entre 37.000 et 42.000 contre 10.000 selon Libé !

Il est de coutume que les uns gonflent les chiffres, tandis que d'autres les sous-estiment. Mais en général, ces derniers représentent la police.

Par exemple à Barcelone (oui, le mouvement n'était pas uniquement concentré dans la capitale) : les chiffres varient de 98.000 selon les organisateurs et 50.000 selon les autorités. Pour un total de 200.000 dans tout le pays.

Libé se sentirait-il donc du côté des forces de l'ordre en souhaitant minimiser l'importance de ce mouvement ?


Source : investigaction.net