Le Hamas veut-il refouler les Juifs à la mer?

Les Palestiniens sont-ils tous devenus des intégristes islamistes? Peu avant les élections, Moshir al-Masri, l'un des porte-parole du Hamas, a donné quelques explications sur son mouvement et sa lutte.1

«À propos du droit à l'existence de l'État d'Israël, je veux avant toute chose faire une distinction entre d'une part, la présence de Juifs en Palestine, avec leurs convictions religieuses que nous respectons et avec qui nous partageons une histoire importante, et, d'autre part, l'occupation de notre territoire.

Nous accueillons tous les Juifs qui veulent vivre en notre compagnie. C'était déjà le cas dans toute l'histoire de l'Islam. Les Juifs ne constituent en aucun cas le problème. Le problème, c'est l'occupation qui nous est imposée. Contre cette occupation, notre résistance est légitime, conformément au droit international.

Nous avons le droit de nous défendre et de chasser l'occupant de notre territoire. Si l'on prétend que le Hamas «veut refouler les Juifs à la mer», il s'agit donc d'une accusation fausse et non fondée. Nous respectons le judaïsme en tant que religion et les Juifs en tant qu'humains. Mais nous nous opposons à une occupation qui nous chasse de nos terres et qui s'en prend au peuple palestinien avec les armes les plus atroces.

Permettez-moi une comparaison. Quelqu'un vient occuper votre maison et vous en déloge. Plus tard, le voleur veut «négocier». Il vous concède de loger dans une petite remise attenant à votre maison. «Le reste, c'est à moi», dit-il. Quelqu'un peut-il accepter cela? Si, en outre, le voleur tue nos enfants, détruits nos arbres fruitiers et plantes potagères et qu'il compromet notre survie, est-ce tolérable? Non, aucune religion n'accepte cela et personne non plus ayant la moindre once de bon sens.

Tous les mouvements progressistes palestiniens considèrent le Hamas comme partie intégrante du front de la résistance contre l'occupation, même s'ils ne sont pas toujours d'accord avec certaines de leurs actions militaires. Ainsi Zyad Ahmed, représentant du FPLP en Allemagne déclarait récemment au sujet des attentats-suicides contre des civils: «Le Hamas choisit de tuer des gens, peu importe ce qu'ils sont. Le Front de Libération de la Palestine s'oppose à cela. Nous pensons qu'il ne faut viser que les soldats israéliens et les colons.»

1 Résumé n° 698, 28 janvier 2006, interview par Silvia Cattori.