La dépêche AFP que vous ne lirez pas

La manipulation de l'opinion se fait subtilement, en choisissant bien le vocabulaire utilisé. Ce choix des mots par l'AFP dans le traitement de Cuba démontre objectivement que la volonté de dénigrer prend le pas sur le devoir d'informer. Une preuve que le travail de l'AFP sur Cuba repris aveuglément par la plupart des médias occidentaux tient plus de la propagande anti-cubaine que de l'information. Ci-dessous une dépêche virtuelle de l'AFP montée en utilisant le style d'une dépêche sur Cuba ( http://fr.wikinews.org/wiki/Nouvelles_arrestations_d'opposants_au_r%C3%A9gime_cubain_%C3%A0_la_Havane ) et les données d'une autre dépêche sur les manifestations anti-CPE en France ( http://info.france2.fr/page-speciale/19808717-fr.php ).

À lire la dépêche originale, il semblerait que pour l'AFP gazer, tabasser et arrêter les manifestants par centaines, y compris des enfants, soit moins grave que d'arrêter des gens richement payés par une puissance étrangère pour tenter de déstabiliser la société dont elle rève de prendre le contrôle. Si l'AFP décidait de traiter la France comme elle le fait avec Cuba, voici la dépêche que nous aurions du lire sur les fils de presse. Si cette dépêche vous parait ridicule, demandez vous ce que le commun des cubains pense de notre presse. *PLR!

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Nouvelles condamnations d'opposants au régime français à Paris

Une nouvelle série de condamnations d'opposants au régime français à eu lieu à Paris, dans la journée du 23 mars 2006.

Au total, ce sont 59 personnes qui ont été condamnées, dont plusieurs jeunes dont les moyens d'actions sont illégaux en France. Le régime chiraquien vient de renforcer son arsenal de répression de la liberté d'expression en rendant passible de prison la présence à une manifestation autorisée lorsque de la violence y est constatée.

Depuis le début du mouvement, sur les 3.682 personnes arretées, 1.491 personnes sont encore sous les verrous tandis que 575 d'entre elles subissent des procès expéditifs (soit plus d'une sur trois).

Deux cent vingt personnes ont déjà subi des procès staliniens, 266 ont été convoquées ultérieurement, 128 ont fait l'objet d'alternatives aux poursuites, comme par exemple des rappels à la loi.

Plus de 300 mineurs sont poursuivis par le pouvoir chancelant du dictateur Chirac. 163 ont été trainés devant les tribunaux du régime pour les enfants et 190 y seront convoqués ultérieurement, selon les représentants du pouvoir.

Les chiffres concernant les interpellations prennent en compte la période du 7 mars au 3 avril.

Pour la seule journée de mardi (4 avril), 383 personnes avaient été arrêtées à Paris et 67 personnes étaient encore dans les géoles françaises mercredi matin.

Cette vague de condamnations se fait également dans un climat de quadrillage policier, dans le cadre de l'insistance du régime chiraquien d'imposer à son peuple une mesure d'exploitation des jeunes rejetée par plus de 80% de la population.

Philippe Le Roux

Français de naissance

Québécois de résidence

Cubain de coeur et d'esprit