Israël, un Etat terroriste

Adolfo Pérez Esquivel est Prix Nobel de la Paix

(Article paru dans Hoy, quotidien argentin et repris par Altercom)

J'ai toujours appuyé le peuple juif, un peuple qui a subi l'Holocauste, la diaspora, des persécutions, la torture et la mort, mais qui a fait preuve de dignité, a résisté à l'oppression et a lutté pour ses valeurs religieuses, culturelles et pour son unité.

J'ai signalé à de nombreuses reprises et joignant ma voix à d'autres dans le monde, que le peuple d'Israël avait le droit d'exister, mais que le peuple palestinien, aujourd'hui opprimé et massacré par l'Etat d'Israël, avait aussi les mêmes droits.

Devoir signaler les comportements aberrants de l'Etat d'Israël vis-à-vis du peuple palestinien est douloureux. Il attaque, détruit, opprime et massacre la population ; les femmes, les enfants, les jeunes sont victimes de ces atrocités que nous ne pouvons taire et que nous devons dénoncer. Ça suffit !

Le mur de Berlin a été démantelé, mais d'autres murs se sont levés comme celui qu'Israël a levé pour diviser le peuple palestinien, croyant que cela lui assure une plus grande sécurité alors que, bien au contraire, il génère de plus grands affrontements, la douleur et la division.

Mais les murs les plus difficiles à détruire sont ceux qui existent dans l'esprit et le cour, les murs de l'intolérance et de la haine. Les attaques qui ont provoqué la destruction et la mort à Gaza et au Liban et les menaces permanentes qui pèsent sur les autres peuples ont conduit l'Etat d'Israël à se transformer en un Etat terroriste, ayant recours à la torture, les attaques contre la population civile dont les victimes sont les femmes et les enfants. Jusqu'à quand cette politique de terreur se poursuivra-t-elle ?

Nous savons que ce n'est pas tout le peuple d'Israël qui soutient la politique de destruction et de mort que mène le gouvernement israélien appuyé par les Etats-Unis et le silence des gouvernements européen, complices de la terreur déclenchée au Moyen-Orient. Il y a, en Israël et en Palestine, des personnes qui veulent le dialogue, la solution du conflit et le respect de l'existence des peuples.

Cela serait possible si la volonté politique et celles des peuples s'exprimaient avec l'appui de la communauté internationale.

Malheureusement, les Nations Unies ont perdu en présence, en courage et en pouvoir de décision afin de contribuer à la solution de l'affrontement entre les deux peuples, situation qui met la paix mondiale en danger. L'ONU a été soumise par les grandes puissances qui l'utilisent quand elle répond à leurs intérêts et non aux besoins de l'humanité. Une réforme profonde est nécessaire, il faut démocratiser ses structures et les rendre plus opératives et efficaces pour le bien des peuples.

Il est certain que des secteurs du peuple palestinien qui clame pour ses droits se livrent à des attaques et des faits de violence. Ce n'est pas la violence qui appelle la violence entre les parties, qui permettra de résoudre le conflit. Le Mahatma Gandhi disait : "en appliquant la devise d'oeil pour oeil, dent pour dent, nous finirons tous aveugles."

Les gouvernants de l'Etat d'Israël sont aveugles et ils mènent le peuple à l'abîme.

Il est nécessaire que la communauté internationale réagisse et mette un coup d'arrêt à la folie des gouvernements, avant qu'il ne soit trop tard. Mais le plus nécessaire, c'est que les Israéliens et les Palestiniens réagissent et comprennent qu'ils ne peuvent continuer à se tuer.

Les responsables de la barbarie doivent arrêter la folie où qu'ils se trouvent, dans l'impasse totale. Ils doivent le faire pour le bien des peuples et de l'humanité.

CUBA SOLIDARITY PROJECT

http://vdedaj.club.fr/spip/