Honduras: lettre au gouvernement belge

Bruxelles, le 2 juillet 2009


Pour soutenir cette lettre au gourvement belge, envoyez votre signature à [email protected]  


 


Monsieur Van Rompuy,  Premier Ministre, Monsieur De Gucht,  Ministre des Affaires étrangères, Le dimanche 28 juin, Monsieur Manuel Zelaya, Président de la République du Honduras, élu démocratiquement, a été victime d’un coup d’Etat militaire. Un nouveau Président de la République, Monsieur Roberto Micheletti, et un nouveau gouvernement illégitimes ont alors été imposés au peuple hondurien.


Immédiatement, le nouveau gouvernement putschiste a utilisé terreur et intimidation, levé les libertés constitutionnelles et décrété une série de mesures arbitraires et violentes pour tenter de consolider son pouvoir bien fragile, face à la colère populaire.


La population hondurienne réclame le rétablissement de l’ordre constitutionnel et le retour du Président légitime du Honduras, Monsieur Manuel Zelaya. Le coup d’Etat a été condamné par les Nations Unies, l’Union européenne, l’OEA, le Mercosur, le CAN, le Groupe de Rio, Unasur, le Sica et l’ALBA. De plus l’OEA et l’ONU ont donné un délai de 72 heures au gouvernement putschiste pour rendre le pouvoir exécutif au Président légitime et à son gouvernement.


Nous demandons au gouvernement belge de prendre les mesures adéquates  pour que le président Manuel Zelaya  de l’Honduras, retrouve la  plénitude de  toutes ses fonctions en tant que chef d’Etat. Ceci en conformité avec  la condamnation ferme du coup d’état au  Honduras  par  L’Union Europenne. Nous estimons que la condamnation en parole du coup d’Etat, doit se prolonger dans des actes  concrets et énergiques qui visent au rétablissement de l’ordre constitutionnel du Honduras. Le rappel des ambassadeurs des pays de l’UE est un premier pas dans la bonne direction. Il ne suffira pas. Nous vous prions, Messieurs les Ministres, de recevoir l’expression de nos salutations distinguées.


Pour les trois associations de droit belge:


Association des Réfugiés latino américains et des Caraibes (ARLAC)


International Action for Liberation (Intal)


Iniciativa Cuba Socialista (ICS


Ligia Uribe,Présidente d’ARLAC