CIA, syndicats suisses et la guerre de l'information…

Message envoyé le 24 septembre 2003 aux syndicats suisses SSP/VPOD et Comedia, cités comme soutiens de l'association Medienhillfe

Subject: MedienHilfe, la CIA, quelques syndicats Suisses et la guerre de l'information…

Pour votre information, vous trouverez ci-dessous, le contenu d’un courrier envoyée à MedienHilfe, une association créé en décembre 1992 par des journalistes et des personnes préoccupées par la situation dans les Balkans…

Il est important de savoir que les moyens financiers de Medienhilfe pour ses programmes proviennent: «du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), division politique IV (promotion civile de la paix) et de la Direction du développement et de la coopération (DDC) – des administrations d'autres pays (Allemagne, Irlande) – d'institutions internationales comme l'Union européenne ou le Pacte de stabilité pour l'Europe du Sud-Est* – de fondations et d'organisations non gouvernementales (Open Society Institute, National Endowment for democracy*, etc) – de communes suisses – de contributions individuelles».

http://www.medienhilfe.ch/mh/MiStfr.htm

*Il est aussi important de savoir que le Pacte de stabilité pour l'Europe du Sud-Est impose actuellement , entre autre, l’envoi de soldats serbes en Irak et de soldats croates en Afghanistan…!

*Il est encore plus important de connaître le National Endowment for democracy* (NED) (fondation du Congrès américain) dans lequel on trouve un acteur de poids dans le bombardement de la Yougoslavie : le Général Wesley K. Clark en personne, commandant en chef de l’opération Force Alliée de l’OTAN en 1999…!

Lecture conseillée sur cette fondation : l’article du journal Le Courrier paru le 10 juin 2002 : Sous le couvert du «combat pour la démocratie», les dollars affluent chez les «amis»

Il est enfin important de savoir que MedienHilfe a obtenu le soutien de syndicats en Suisse : le SSP/VPOD et Comedia, ainsi que de nombreuses personnalités, membres de son conseil :

http://www.medienhilfe.ch/mh/dt-promi.htm

Ainsi que du GSsA (Groupe pour une Suisse sans Armée)

http://www.gssa.ch/balkans/comm/060499.htm

Et quand on sait que M. Ueli Leuenberger figurait jusqu'à son élection au Conseil National sur la liste des représentants du public au Conseil Suisse de la Presse (instance de plainte pour des questions relevant de l'éthique des médias) au titre de directeur de l’Université populaire albanaise

… on comprendra pourquoi ce même Conseil Suisse de Presse a condamné en 1995 la diffusion du film "I Serbi" sur la chaîne de télévision suisse italienne au motif que: "Une des principales données avérées de la guerre, à savoir que les Serbes pratiquent des «épurations ethniques», n'a pas été abordée dans ce film".

http://www.presserat.ch/vm_droit23

… on comprendra pour toutes ces raisons et certainement bien d’autres encore qu’il était et qu’il est toujours difficile de disposer, en Suisse, d’une information impartiale et équilibrée à propos de la situation en ex-Yougoslavie !

Avec mes bons messages

Philippe Scheller

Pour le Comité pour la paix en ex-Yougoslavie

Comité pour la paix en ex-Yougoslavie

cp 915 CH-1264 St-Cergue

Contenu d'une lettre envoyée à la même date par courrier au secrétariat central du Syndicat suisse des services publiques SSP/VPOD

Chère Madame, cher Monsieur,

A la lecture de l'édition du 12 septembre du journal de mon syndicat, le SSP/VPOD, j'apprends que vous êtes toujours actifs dans le soutien aux médias indépendants à propos de l'ex-Yougoslavie.

Depuis mars 1999, nous nous sommes constitués en comité, avec quelques personnes, afin de lancer un appel à la raison en Suisse, à destination de la population, des autorités et des médias, alors que l'OTAN engageait son opération Force Alliée en Yougoslavie. Disposant d'une connaissance directe, depuis de nombreuses années de la situation vécue par les populations concernées, notre petit groupe avait l'intime conviction que des bombardements n'étaient pas le bon moyen pour apporter des solutions aux problèmes intercommunautaires.

Après 4 ans de présence militaire internationale au Kosovo, il semble que le temps nous donne malheureusement raison. J'ai eu l'occasion de filmer à deux reprises des camps en Serbie, dans lesquels sont hébergées les personnes originaires du Kosovo qui ont été contraintes de quitter leur domicile après le retrait de l'armée yougoslave et l'entrée des forces de l'OTAN. Ces camps hébergent également des personnes chassées des autres républiques de l'ex-Yougoslavie. Selon un rapport récent du CICR, 228 000 personnes ont été chassées du Kosovo depuis juin 1999 et seules 2% d'entre elles sont retournées dans leur foyer à ce jour.

Nous essayons depuis plus de 4 ans de sensibiliser la population sur cette triste réalité, malheureusement nous nous heurtons ici, à un blocage médiatique total. Le rapport du CICR a été présenté aux médias le 29 août 2003 à Genève, lors d'un point de presse au Musée de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, or AUCUN journaliste n'était présent et nous avons appris, de source sûr, qu'un journaliste avait même été empêché par sa rédaction d'y participer!

Je saisis donc l'occasion que vous offrez à travers votre appel pour vous soumettre la demande suivante : seriez-vous disposé à apporter votre soutien financier à la publication et l'envoi d'une information urgente afin de faire connaître et sensibiliser les autorités, les médias et la population à la situation dramatique dans laquelle vivent les personnes déplacées du Kosovo après l'entrée des forces de l'OTAN en juin 1999 et sur la situation dans laquelle vivent les minorités au Kosovo même ?

Cette information est d'autant plus importante que le Kosovo, en raison de la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'ONU, est placé sous administration internationale provisoire et que, de ce fait, notre responsabilité collective est directement engagée vis-à-vis des minorités qui en ont été chassées ainsi que de celles qui y survivent dans des conditions de sécurité insoutenables.

A la lecture de votre annonce, vous êtes pour le renforcement de la liberté et la diversité de la presse, vous souhaitez donner une voix aux minorités, vous appuyez les démarches de communication faisant preuve de déontologie, vous encouragez la compréhension mutuelle et la réconciliation entre les peuples et vous souhaitez contribuer à la promotion civile de la paix : ce sont nos objectifs. D'autre part, nous sommes indépendants de tout parti et joug gouvernemental nous suivons une ligne rédactionnelle indépendante, les principes éthiques sont au coeur de notre démarche et nous plaçons aussi la compréhension mutuelle, la cohabitation pacifique, la tolérance sociale et la communication transfrontalière à la base de toutes nos actions.

Dans l'espoir que ces objectifs communs nous donnent l'occasion de collaborer, veuillez agréer Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations

Philippe Scheller

Pour le Comité pour la paix en Yougoslavie

http://www.gael.ch/collectif/

Pour info : 2e film tourné dans les camps de réfugiés et déplacés en Serbie

http://www.gael.ch/collectif/pozega/pozega2.htm

Copie :

Syndicat SSP/VPOD

Secrétariat central – Lausanne – Av. Ruchonnet 45 bis – Case postale 1360 – 1001 Lausanne

Syndicat Comedia

Secrétariat régional Lausanne – 7, rue Pichard – 1003 Lausanne