Bruxelles offre un tapis de fleurs à Tel Aviv

Afin de fêter les 100 ans de la création de Tel Aviv, la ville de Bruxelles a offert des dizaines de milliers de fleurs pour décorer la place où auront lieu les festivités. Des citoyen bruxelloins protestent et écrivent aux autorités.

Chers édiles,
avez-vous perdu la tête ? Ne savez-vous un tout petit peu dans quelle pièce vous jouez ?
À l’heure où les plus conscients des Israéliens – et les plus courageux des membres de la diaspora – appellent, en désespoir de cause, la communauté internationale au boycott, à la rescousse, pour faire pression sur Israël et le sauver  de  lui-même (et pour faire cesser, ce faisant, les crimes de guerre contre les Palestiniens), vous allez récompenser de facto le tapis de bombes à Gaza par un tapis de fleurs à Tel Aviv.
La formule est abrupte mais c’est hélas aussi simple que ça. 
Quelle est donc votre éthique ? votre sens politique ?  votre degré d’information ? Où sont vos appartenances ?  Quel bénéfice comptez-vous tirer de cette désastreuse  complaisance ?  Quel bien pensez-vous faire aux Israéliens ? 
Ce serait presque comique ( la dernière «blague belge»?… ), si le contexte n’était à ce point glauque.
Francis  Martens
psychothérapeute 


Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les Echevins,
Quelle excellente idée d’offrir un tapis de fleurs à un état d’extrême droite, religieux, raciste, qui n’a jamais respecté le droit international, les droits de l’homme, l’ONU, qui commet régulièrement des crimes de guerre….
J’espère que lors de votre discours sur les chaînes israéliennes vous aurez un mot contre ce blocus scandaleux qui dure depuis 2006, qui touche aussi les médicaments, les matériaux de construction empêchant la reconstruction de Gaza ; que vous demanderez pourquoi ils s’acharnent à faire sauter les centrales électriques privant ainsi d’eau les Gazaouis ; que vous aurez un mot pour les victimes de Gaza qui meurent toujours, les victimes du phosphore ; j’espère que vous aurez un mot contre le mur de la honte, l’épuration ethnique en cours à Jérusalem… Que vous demanderez pourquoi le Mur suit les nappes phréatiques.
J’espère que vous aurez un mot pour les courageux pacifistes israéliens victimes d’une véritable chasse aux sorcières, victimes d’arrestations arbitraires, de vol d’ordinateurs et de licenciements abusifs.
A cause de politiciens tels que vous j’ai honte d’être belge et européenne.
Je mets votre décision sur le compte de l’ignorance.
Et dès lors je vous invite à prendre votre information auprès d’Israéliens eux-mêmes qui dénoncent les crimes de leurs responsables.

Bonne lecture !
Christina Gay


Vous aussi pouvez réagir en contactant le collège de Bruxelles:
[email protected]     [email protected]    [email protected]    [email protected]     [email protected]   [email protected]     [email protected]         [email protected]        [email protected]    [email protected]