Ali Aarrass: pour l’exemple

Ali Aarrass, citoyen belgo-marocain, est arrêté en 2008 en Espagne où il résidait. Il est accusé de trafic d’armes dans le cadre de l’affaire Belliraj. Bien que le juge Garzon ait conclu à un non-lieu sur son cas, Ali Aarrass est d’abord maintenu en détention puis extradé au Maroc, en dépit des recommandations de Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’Onu. Actuellement, Ali Aarrass croupit toujours dans les geôles marocaines. Un nouveau procès devrait se tenir le 07 mai. Après le livre d’Abdellah Boudami et de Nicolas Ingargiola, le réalisateur Mohamed Ouachen prépare un film sur cette terrible injustice.

 

 

Plus d'informations: freeali.eu