Le Journal de l’Afrique 16: Des joies et des peines !

Cette fin d’année 2015 aura été particulièrement sanglante pour l’humanité en général et l’Afrique en particulier. Outre les « tueurs classiques » que sont le paludisme, le VIH-Sida et la famine, le terrorisme est venu allonger la liste des morts sur le continent. Le Niger, le Tchad et la Tunisie ont rejoint le cercle immonde des Etats ciblés par les groupes terroristes. Un cercle dans lequel on retrouvait déjà la Libye, le Mali, l’Algérie, le Nigeria et le Cameroun. C’est dire que la mort rôde sur le continent. Pourquoi cette récurrence du terrorisme en Afrique ? Tentative de réponse dans cette édition du Journal de l’Afrique (JDA).

Tranchant avec les peines imposées par les terroristes, le Burkina Faso vient d’écrire une nouvelle page de son histoire politique en organisant le 29 novembre 2015 une élection présidentielle à l’issue de laquelle Rock Marc Christian Kaboré a été déclaré élu. L’homme est certes un ancien Premier ministre de Blaise Compaoré, mais il a dû rompre avec son mentor pour solliciter les suffrages des Burkinabè. Le nouveau président sait qu’il doit désormais se mettre au service du peuple pour ne pas se voir chasser du pouvoir par les Burkinabè résolument prêts à défendre leurs intérêts. Ainsi, après un quart de siècle, les électeurs du Burkina Faso ont participé à une élection dont le vainqueur n’était pas connu d’avance. Un motif de fierté pour les Burkinabè et un exemple à suivre par d’autres Africains qui doivent se mobiliser pour ne plus subir les régimes sans fin.

Au cours de cette année 2015 qui tire inexorablement vers la fin, un combattant de la liberté ayant consacré sa vie à l’Afrique a tiré sa révérence. René Vautier nous a quittés le 4 janvier. Le JDA rend hommage à ce cinéaste qui a porté la brutalité coloniale française en Algérie à l’attention du public.

 

Le Journal de l’Afrique N°16 by Investigaction

Source: Investig’Action