Pourquoi les USA ont-ils ignoré les prédictions sur la Syrie?

Il y a presque 3 ans, la {DIA} (Defense Intelligence Agency) du département de la défense américaine a caractérisé de façon précise la nature du conflit en Syrie et a prédit l’émergence de l’Etat Islamique. Cette révélation bouleversante a été le résultat de la loi sur la liberté de l’information combinée à un effort du groupe « Judicial Watch »(1) en lien avec la commission spéciale sur Benghazi pour plus de transparence sur les agissements des services secrets américains en Syrie.

Les sept pages du rapport (rendues publiques) péniblement rédigées par les services secrets en août 2012 révélèrent les choses suivantes:

1. La DIA a confirmé la dimension « sectaire » (religieuse) de l’insurrection syrienne puisqu’elle dit :
« Les évènements prennent clairement une tournure sectaire. Les{ salafistes,}{ les frères musulmans} et {AQ}I sont les forces majeures qui dirigent l’insurrection syrienne » (2)
(AQI= Al Qaeda en Irak).

Cette analyse est en nette contradiction avec ce qui est relayé par les médias et les élites politiques occidentales, lesquels ont déclaré que la «{{ révolution syrienne}} » a été dirigée par des protestants en quête de « démocratie et de libertés ».

2. La DIA a confirmé le lien étroit entre l’opposition syrienne et Al Qaeda. Le rapport dit :
«{ Al Qaeda a supporté l’opposition syrienne depuis le début, de manière idéologique et à travers les medias… Al Qaeda a conduit bon nombre d’opérations dans plusieurs villes syriennes sous le nom de {{Jaish al nusrah}} (l’armée victorieuse)} ».(2)

3. La DIA a confirmé que les insurgés syriens permettaient le renouvellement d’Al Qaeda en Irak et en Syrie. Selon le rapport :
«{ Il y a eu une régression d’Al Qaeda dans la province ouest de l’Irak pendant les années 2009 et 2010 ; cependant, après l’intensification de l’insurrection en Syrie, le pouvoir religieux et tribal, puissance régionale, a commencé à soutenir les révoltes des « {{sectes}} ». Ce soutien est apparu au moment des sermons d’après la prière du vendredi, l’on appela des volontaires à soutenir les sunnites de Syrie.} »(2)

4. La DIA a prédit que le gouvernement syrien allait survivre à cette insurrection mais que les puissances étrangères et l’opposition allaient morceler le territoire et établir une « capitale » d’opposition comme ce qui a été fait auparavant en Lybie. Selon le rapport :
«{ Le régime survivra et possèdera toujours un contrôle du territoire syrien… Les forces d’opposition tentent de contrôler les régions est du pays, adjacentes aux provinces de l’ouest irakien (Mosul et Anbar), dans le but d’avoisiner la frontière turque avec l’Irak.
Les pays occidentaux, les Etats du Golfe (Emirats arabes) et la Turquie soutiendront ces efforts. Cette hypothèse est plus ou moins en concordance avec les données collectées venant des récents évènements, et ces évènements vont aider à préparer des zones sécurisées sous protection internationale, comme ce qui est arrivé en Libye quand Benghazi a été choisie comme centre de commandement du gouvernement provisoire. »} (2)

5. La DIA a prédit l’expansion d’Al Qaeda et l’annonce de la création de «{{ { l’Etat Islamique} }} » deux ans avant sa création. Selon le rapport :
« {Si la situation se démêle, il y aura possibilité de mettre en place une principauté salafiste (déclarée ou non) dans la partie Est de la Syrie et c’est exactement ce que les puissances qui soutiennent ce mouvement révolutionnaire veulent, dans le but d’isoler le régime syrien qui est considéré dans la stratégie visant à l’expansion des {{Shiah}} (Groupes ethniques d’Irak et d’Iran). La détérioration de la situation a de terribles conséquences sur la situation irakienne… Cela crée l’atmosphère idéale pour le retour d’Al Qaeda dans ses affaires à Mosul et Ramadi, et va fournir un nouvel élan à Al Qaeda, qui a pour prétention d’unifier les jihad parmi les sunnites d’Irak, de Syrie et du reste du monde arabe contre ceux qu’ils considèrent comme ennemis, à savoir les dissidents. DAESH pourrai aussi proclamer un Etat islamique via son union avec d’autres organisations terroristes en Irak et en Syrie, ce qui créerait un grand danger car ils seraient soucieux d’unifier et de protéger le territoire irakien. »}(2)

{{La dernière prédiction (datant de l’été 2012) est spécialement remarquable puisqu’elle prédit la proclamation de l’Etat Islamique 2 ans avant sa création réelle.}}
Les rapports secrets d’août et septembre 2012 ont été envoyés au secrétaire d’Etat, au secrétaire à la défense, au département d’Etat, au département de la défense ainsi qu’au commandement central.

{{Conclusions et questions}}

Le rapport de la DIA avait précisément mis en lumière le caractère « {sectaire} » de l’opposition syrienne et prévoyait un renouveau et une hausse de l’influence de l’ISIS conduisant à la proclamation de «{ l’Etat Islamique ».}
L’inaction américaine a permis aux groupes « révolutionnaires » de répandre massivement la mort et la destruction dans la région. Aujourd’hui le monde observe avec horreur les meurtres et décapitations des soldats syriens de la région de Palmyra et des partisans du gouvernement de Bashar Al-Assad commis par les forces armées de Daesh. Ils menacent notamment de détruire parmi les plus précieux trésors archéologiques de l’histoire de l’Humanité.

La prise de connaissance du contenu de ce rapport soulève donc les questions suivantes :

• Pourquoi le gouvernement américain ne change-t-il pas de politique ?

• Pourquoi le gouvernement U.S. continue-t-il de diaboliser le gouvernement laïc de Bashar Al-Assad tout en supportant activement une insurrection alors même que les «{ salafistes, frères musulmans et Al Qaeda sont les forces majeures} » ?

• Pourquoi le gouvernement U.S. empêche-t-il les {médias mainstream} de voir et de diffuser le rapport de 2012? (cela aurait sans doute calmé les ardeurs des belliqueux dans la région).

• Pourquoi le gouvernement U.S. continue-t-il d’autoriser l’envoi d’armes à l’opposition syrienne, comme il a été détaillé dans un autre rapport secret de Septembre 2012?

• La destruction et le chaos dans la région sont-ils les résultats d’une erreur, ou était-ce intentionnel ?

Intentionnellement ou non, le gouvernement américain, l’Otan, les émirats du Golfe et leurs alliés Turques ne sont-ils pas tous sensiblement responsables du chaos, des décès et de la destruction à laquelle nous assistons aujourd’hui en Irak et en Syrie ?

Traduit par Investig’action.

Source:
[http://www.counterpunch.org/2015/05/22/secret-intel-reports-on-syria-iraq-revealed/->http://www.counterpunch.org/2015/05/22/secret-intel-reports-on-syria-iraq-revealed/]

NdT:

(1) [http://www.judicialwatch.org/document-archive/->http://www.judicialwatch.org/document-archive/]

(2) [http://levantreport.com/2015/05/19/2012-defense-intelligence-agency-document-west-will-facilitate-rise-of-islamic-state-in-order-to-isolate-the-syrian-regime/
->http://levantreport.com/2015/05/19/2012-defense-intelligence-agency-document-west-will-facilitate-rise-of-islamic-state-in-order-to-isolate-the-syrian-regime/
]