« Nous ne pouvons accueillir toute la misère du monde ! » Oui, mais…

« Trop de migrants, trop de demandeurs d’asile ! » : France, Grande-Bretagne, Italie, Belgique se plaignent : leurs services sont débordés par l’afflux des réfugiés. Que valent ces plaintes européennes ?

A Calais, point de passage vers l’Angleterre, à Bruxelles ou Paris, sur les îles italiennes ou grecques, une véritable marée humaine défile depuis des mois pour demander l’asile. Irakiens, Syriens, Afghans, Somaliens et Africains perdent leurs maigres biens et risquent leur vie avant de faire la file pour un peu d’espoir et de sécurité. Face à ces drames, politiques et médias ne cessent de répéter la célèbre formule « L’Europe ne peut accueillir toute la misère du monde ». Qui fut prononcée en 1989 par le premier ministre français Rocard pour justifier sa politique d’expulsions systématiques.

Mais le problème est mal posé car on évite soigneusement d’examiner pourquoi ces gens doivent fuir leur pays. En réalité c’est l’Europe elle-même qui provoque ces drames. Soit directement soit en étant complice de la politique internationale des Etats-Unis, dans ce duo arrogant et hypocrite appelé « Occident ».

Qui a détruit l’Etat irakien, son économie, son armée, ses soins de santé, son système éducatif pour faire main basse sur le pétrole et protéger les pétromonarchies féodales ? L’Occident.

Qui a détruit l’Etat libyen en s’alliant à la section libyenne d’al-Qaïda et à la maffia de Benghazi, plaque tournante du trafic d’êtres humains en Méditerranée ? L’Occident.
Qui a détruit l’Etat afghan, d’abord en 1979 en envoyant le terroriste Ben Laden pour renverser le gouvernement de gauche, puis en 2001 en envahissant le pays et en s’alliant aux pires seigneurs de guerre ? L’Occident.

Qui a détruit l’Etat somalien en envahissant le pays en 1992, puis en envoyant l’armée éthiopienne en 2006 renverser un gouvernement gênant dans ce pays stratégique pour contrôler l’Océan indien ? L’Occident.

Qui a décidé en 2011 de détruire l’Etat syrien et son économie en s’alliant avec les Saoud et le Qatar pour envoyer une armée de terroristes afin de contrôler l’ensemble du Moyen-Orient ? L’Occident.

Qui arme l’Arabie saoudite pour écraser les démocrates au Bahreïn et au Yémen ? L’Occident.

Qui finance Israël, le flic du Moyen-Orient et du pétrole, pour martyriser et chasser le peuple palestinien ? L’Occident.

Qui déstabilise et renverse les gouvernements trop indépendants en Ukraine, en Côte d’Ivoire et ailleurs, plongeant ces pays dans le chaos ? L’Occident.

Qui encourage et aide ses multinationales à voler les matières premières de l’Afrique, à surexploiter la main d’œuvre, à bloquer tout effort africain pour un développement économique indépendant ? L’Occident.

Qui protège et finance les pires dictateurs volant leur peuple au lieu de combattre la pauvreté ? L’Occident.

En effet, l’Europe ne peut accueillir toute la misère du monde. Mais alors, qu’elle cesse de la provoquer !

{{Source: extraits du livre Je suis ou je ne suis pas Charlie ? (chapitres 3 et 6) de Michel Collon, Investig’Action, Bruxelles, 2015.}}

Dessin : [yAce->https://www.facebook.com/iamyAce?fref=ts]