Grèce : pourquoi la capitulation ? Une autre voie est possible

Eric Toussaint analyse de manière critique l’attitude de Syriza en ce qui concerne la dette depuis 2010 pour expliquer comment le gouvernement grec en est venu à signer l’accord funeste du 13 juillet 2013. Une des explications fondamentales est la non prise en compte de l ‘audit de la dette qui aurait pourtant permis, en suspendant son paiement, de ne pas se soumettre aux diktats des créanciers. Eric Toussaint présente un plan B portant sur la dette, les banques, l’austérité, la monnaie et la fiscalité.

Source: Investig’Action/CADTM